IDE AU GABON<br/><strong>Hausse continue depuis 2012</strong> IDE AU GABON
Hausse continue depuis 2012

IDE AU GABON
Hausse continue depuis 2012 

CONFERENCE DE MALABO<br/><strong> La vision gabonaise partagée</strong> CONFERENCE DE MALABO
La vision gabonaise partagée

CONFERENCE DE MALABO
La vision gabonaise partagée 

TRANSPORT AERIEN<br/><strong>Le Gabon signe enfin avec l’ASECNA</strong> TRANSPORT AERIEN
Le Gabon signe enfin avec l’ASECNA

TRANSPORT AERIEN
Le Gabon signe enfin avec l’ASECNA 

REFORME DU SYSTÈME DES PENSIONS<br/><strong>Socieux+ au rapport</strong> REFORME DU SYSTÈME DES PENSIONS
Socieux+ au rapport

REFORME DU SYSTÈME DES PENSIONS
Socieux+ au rapport 

OUTILS DE GESTION DES FONCTIONNAIRES<br/><strong>Présentés au Ministre de tutelle</strong> OUTILS DE GESTION DES FONCTIONNAIRES
Présentés au Ministre de tutelle

OUTILS DE GESTION DES FONCTIONNAIRES
Présentés au Ministre de tutelle 

POLITIQUE

1 sur 44

ECONOMIE

1 sur 68

SOCIAL

1 sur 44

INTERNATIONAL

1 sur 40

LES ACTUS DE PORT-GENTIL

1 sur 8

BRÈVES

ME LOUIS GASTON MAYILA CHEZ LE PREMIER MINISTRE

Maître Louis Gaston Mayila est venu ce jeudi 14 février 2019 rendre une visite « de courtoisie et d'amitié » au Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Julien Nkoghe Bekale. Cette figure bien connue de la scène politique gabonaise est venue tout d'abord féliciter celui qu'il considère comme « un frère mais également lui prodiguer des sages conseils issus de sa longue expérience politique ». Pour le Chef du Gouvernement, « nous devons mettre la somme de nos expériences au service de la nation qui nous a tant donné malgré nos divergences politique....le vivre ensemble doit être un atout pour le développement de notre pays ».

INFRASTRUCTURES HOSPITALIERES

Depuis 2009, le Gabon s’est vu doter de 4 structures sanitaires : Les centres hospitaliers universitaires de Libreville, d’Owendo, d’Angondjé (désormais Hôpital d’instruction des Armées d’Angondjé – HIAA), et du pôle Mère-Enfant, Fondation Jeanne Ebori. Ces nouvelles structures ont permis de multiplier par quatre le nombre de lits d’hôpitaux disponibles à Libreville passant ainsi de 250 à 1 000 dans la capitale et environ 4000 sur l’ensemble du territoire national.

IL EST TEMPS DE TRAVAILLER !

Les 38 ministres qui forment le nouveau gouvernement ont prêté serment ce mercredi devant le Président de la République, Ali Bongo Ondimba. Les membres de l’Exécutif fraichement nommés ont consacré à la formule de lecture de serment par le récipiendaire : ‘’ Je jure de respecter la Constitution et l’Etat de droit, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge dans le strict respect de ses obligations de loyauté à l’égard du Chef de l’Etat, de garder religieusement, même après la cessation de mes fonctions, la confidentialité des dossiers et des informations classées secret d’Etat et dont j’aurai eu connaissance dans l’exercice de celles-ci. Je le jure ‘’. Pour les Gabonais interrogés à la suite de cette prestation de serment, il est temps de se mettre au travail car nombreux sont…

CARMEN NDAOT

« Diriger le Ministère des PME et de l’Artisanat à été un véritable challenge pour moi. En effet, les 5 mois passés m'ont permis de prendre encore plus conscience du rôle essentiel des pme, des structures artisanales et des coopératives dans la construction d’un cycle de croissance et de relance économique », a fait savoir le ministre Carmen Ndaot qui, dans le nouveau gouvernement dirigé par Julien Nkoghe Bekale, prend la tête du département chargé de l’Industrie

ALI BONGO DE RETOUR A LIBREVILLE

Par une alerte publiée sur son site internet, Radio France Internationale a annoncé que le président gabonais Ali Bongo Ondimba a quitté ce lundi le Maroc pour Libreville « selon son entourage », après plusieurs semaines de convalescence à Rabat. Notons également la séance de prestation de serment du nouveau gouvernement est prévu se tenir demain mardi au palais présidentiel en présence du Chef de l’Etat.

FRANCOIS LOUCENY FALL RENCONTRE LE PM

Le représentant spécial pour l'Afrique centrale du Secrétaire Général des Nations Unies a été reçu ce jeudi par le Premier ministre gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet. M. François Loucény Fall, qui est aussi Chef du Bureau régional des Nations Unies pour l'Afrique centrale (UNOCA).a tenu à réitérer le soutien des Nations Unies et de son Secrétaire Général, M. Guterres qui a condamné la tentative de « changement anticonstitutionnel de régime », le 07 janvier 2019. Le Chef du Gouvernement a pour sa part, remercié M. Fall pour « la promptitude avec laquelle les Nations Unies ont réagi et condamné l’acte ». Il a par ailleurs, « rassuré sur les mesures sécuritaires additionnelles qui ont été prises, y compris pour les missions diplomatiques et organisations internationales, et la procédure…

TENTATIVE DE COUP D’ETAT : DEUX PUTSCHISTES ABATTUS

Selon un communiqué de la présidence qui vient d’être diffusé, les forces de sécurité gabonaises ont mis en échec lundi une tentative de coup d’Etat visant le président Ali Bongo, en convalescence au Maroc. Le lieutenant Kelly Ondo Obiang, le chef du commando qui a conduit la tentative de coup d’Etat lundi à Libreville a été arrêté avec deux autres membres de son groupe. La présidence qui affirme aussi dans ce communiqué que « la situation est sous contrôle ». Les forces de sécurité ont « pris le bâtiment (de la radio) d’assaut, abattu deux membres du commando et libéré les otages », selon le communiqué.

LA FRANCE CONDAMNE LE COUP D’ETAT

Lors d’un point de presse tenu de ce jour, la porte-parole du ministère français des Affaires Etrangères a déclaré que la France suit avec une grande attention les évènements en cours au Gabon et a appelé les ressortissants français, dont 8900 sont inscrits au consulat, à éviter tout déplacement à Libreville. « Nous condamnons toute tentative de changement de régime extra-constitutionnel. La stabilité du Gabon ne peut être assurée que dans un strict respect des dispositions de sa Constitution », a aussi déclaré la porte-parole qui n’a pas jugé utile de répondre à une question d’un journaliste sur la présence militaire française sur le terrain.

INSTALLATION DES CLINIQUES MOBILES

La mise en place du réseau de cliniques mobiles pour les 9 provinces du Gabon a officiellement été mise en route ce vendredi au Cap Estérias par le directeur général adjoint du service de santé militaire, le médecin général, inspecteur, Romain Tchoua. Les équipements auront pour mission d’améliorer le taux de couverture sanitaire, mais surtout d’aller au contact des populations de l’hinterland. Le projet mobilise une cinquantaine de professionnels de la santé et recevra pour sa phase de lancement les populations du Nord de Libreville.

RADIOS ET TV « IRREGULIERES »

Au Gabon, 14 des 19 télévisions analogiques émettant dans le pays, sont en « situation irrégulière ». C’est ce qu’a révélé une récente étude de l’agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF). Les chaînes de télévision ne sont pas les seules mises en cause par le rapport. En effet, 39 des 73 stations de radio émettant au Gabon sont également en situation irrégulière. D’où la décision de la haute autorité de la communication (HAC) à lancer une série d’auditions afin de clarifier la situation des stations.

JEAN PING : LA FUITE EN AVANT

Le candidat malheureux de la présidentielle de 2016 a changé de ton ce samedi 15 décembre lors d’un mini-meeting qu’il a animé dans le quartier des Charbonnages, à Libreville. Après l’invitation à la mobilisation lancée à ses partisans, aux autres membres de l’opposition et aux politiciens de la majorité, le leader de plus en plus contesté de la Coalition pour la nouvelle République a déclaré que l’heure était désormais à la « confrontation» face au régime du président Ali Bongo Ondimba. Pour les observateurs avertis de la scène politique gabonaise, l’ancien patron de la commission de l’UA a choisi la fuite en avant pour tenter de rester dans le jeu politique après sa mauvaise décision de boycotter les dernières législatives et locales.

CARMEN NDAOT AU SENAT

Le ministre été auditionné ce mercredi 05 décembre 2018 sur la sollicitation des crédits budgétaires pour le Projet Annuel de Performance (PAP) de la Mission Interministérielle « Entrepreneuriat et Commerce » au titre de l’exercice 2019 par la Commission des Finances, du Budget et des Comptes Economiques de la Nation du Sénat. Mon exposé des motifs devant les vénérables sénateurs était axé autour de deux programmes, à savoir : "Promotion de l’Entrepreneuriat, de l’Artisanat et de l’Economie Sociale" et "Pilotage et soutien aux politiques des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Artisanat", a déclaré le membre du gouvernement.

VIDÉO

1 sur 3