UFPDG : Haro sur la résolution du parlement Européen

L’Union des femmes du Parti démocratique gabonais (UFPDG) a réagi par rapport à la récente résolution du Parlement Européen sur la situation politique au Gabon.

La porte-parole de l’UFPDG, Albertine Tsamion, n’a pas hésité à qualifier la résolution des eurodéputés comme étant un ‘’acharnement inqualifiable’’. Car à un moment où beaucoup d’effort a été déployé pour que la Gabon retrouve la paix, la sérénité et le vivre-ensemble, la résolution du parlement Européen arrive comme un cheveu dans la soupe.

L’UFPDG a ainsi tenu à rappeler toutes les initiatives visant à garantir la paix sociale au Gabon, et à permettre à tout un chacun de retrouver une vie normale, un peu plus d’un an après les soubresauts de l’élection présidentielle de 2016.

Dans une récente déclaration à la presse, la porte-parole de l’UFPDG a réitéré l’importance du récent Dialogue national au Gabon.

Actuellement, les parties prenantes s’évertuent à mettre en place toutes les structures nécessaires pour la mise en œuvre des résolutions de ce Dialogue qui a permis au pays de retrouver la stabilité politique. Raison pour laquelle, le président réélu continue jusqu’à présent de tendre la main aux différents acteurs politiques du Gabon.

La question se pose effectivement sur l’intention des eurodéputés. Car c’est à un moment où le Gabon a entièrement repris le cycle normal d’une vie sociopolitique normalisée que la résolution a été adoptée. Cette résolution du parlement Européen va ainsi, malheureusement, à contre-courant de la réalité du terrain et du point de vue de la majorité de la population gabonaise.