CROISSANCE ECONOMIQUE

Les mines appelées à contribuer davantage

Dans le cadre de la diversification de l’économie prônée par le Plan de relance économique, le Gabon entend valoriser son potentiel minier. C’est ce qu’a déclaré le ministre des Mines, Christian Magnagna, qui a rappelé que le secteur n’a reçu jusqu’ici que très peu d’investissements.

La baisse du cours du pétrole sur le marché international a plongé le Gabon dans des difficultés économiques depuis deux ans. Le pays est donc obligé de s’adapter à cette situation en repensant notamment son économie jusque-là trop dépendante de la manne pétrolière. C’est dans ce sens que le gouvernement a adopté le Plan de relance économique où il est justement question de diversification des sources de croissance.

Le ministre des Mines Christian Magnagna explique que le Gabon doit redynamiser son économie à travers des secteurs qui n’ont pas été suffisamment exploités auparavant. C’est le cas notamment de l’agriculture, des services ou encore du tourisme. Il a émis le même constat pour le secteur à sa charge : les mines. Il a rappelé que le secteur pèse à ce jour moins de 4% du PIB. A court terme, le gouvernement entend doubler cette contribution dans deux ans mais la stratégie nationale pour le développement du secteur table sur une contribution au-delà des 10% dans le futur.

Mais pour cela, le ministre a indiqué que le pays doit mieux connaitre son potentiel minier. Il a ainsi fait savoir que le gouvernement travaille actuellement avec des experts internationaux pour finaliser le cadastre minier. Parmi les produits que le Gabon peut proposer figure l’or pour une exploitation industrielle. Sinon, il y a déjà l’orpaillage dans des parties comme l’Ogooué-Ivindo. Le pays a aussi du fer dans le Belinga. D’après le ministre, le gouvernement entend valoriser ce gisement de classe mondial en cherchant à attirer les investisseurs étrangers. Sinon, il y a aussi le gisement de terres rares de Maboumine.

Au-delà de sa contribution pour l’économie, Christian Magnagna est d’avis que les mines peuvent créer beaucoup d’emplois notamment chez les jeunes. C’est dans ce sens que l’Ecole des mines et métallurgie de Moanda a été mise en place.