CHANGEMENT DE TËTE à LA DGBFiP

L’esprit d’équipe mis en avant

 

Le successeur du ministre d’Etat, ministre du Budget et des Comptes publiques à la tête de la Direction Générale du Budget et des finances publiques est connu depuis ledernier Conseil des Ministres. Il s’agit de Fabrice Andjoua Bongo Ondimba.

Ce dernier a pris officiellement les rênes de la Direction Générale du Budget et des Finances Publiques le 29 septembre dernier. Occupant le poste de directeur général adjoint en charge de l’audit et du contrôle interne de la direction pendant 7 ans, il a été pressenti depuis un certain temps à ce poste. Il a également présidé le Comité interministériel d’audit et de certification de la dette intérieure de l’État. Cette entité est chargée de s’assurer que les travaux soient effectivement exécutés sur le terrain et que le niveau d’évolution des chantiers soit conforme aux sommes réclamées par les entreprises.

Fabrice Andjoua Bongo Ondimba avait alors exigé de strictes vérifications avant de procéder au paiement des entreprises dans, le but notamment de faire la chasse aux sociétés fictives.

La nomination du nouveau directeur général est ainsi qualifiée de logique par les observateurs. Il a l’expérience nécessaire pour accompagner la réforme de la Direction Général du Budget et des Finances Publiques où l’allocation optimale des ressources disponibles prime.

Pour l’épauler dans cette tâche, il y aura trois directeurs généraux adjoints tous  de formation administrateur des services  économiques et financiers, Alain BoukaMangada,  PépécyMavikanaet Joël  Nkegna.Reprenant l’idée de son prédécesseur et actuel ministre d’Etat, ministre du Budget et des Comptes publiques,Jean Fidèle Otandault, qui a mis en avant le travail d’équipe, il a indiqué attendre la considération et le soutien mutuel de ses collaborateur pour relever le défi. « De votre performance dépend la mienne », a-t-il déclaré.