MAYUMBA

Futur hub industriel

 

La construction d’une ligne de chemin de fer à destination du port en eaux profondes de Mayumba, dans la province de la Nyanga, fait partie des projets du gouvernement gabonais en matière d’investissements structurants. Selon l’agence Ecofin, cette ville du sud du Gabon est appelée à devenir un hub industriel dans les années à venir et devrait, à l’instar de Port-Gentil, attirer une importante main d’œuvre.

Cette partie du Gabon, qui a déjà bénéficié d’infrastructures routières, nouvellement construites et inaugurées par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, est appelée à devenir un pôle de croissance suivant les orientations de la stratégie nationale d’industrialisation : les hydrocarbures, les mines et la métallurgie, l’agro-industrie, les industries du bois et les industries de la pêche devraient s’y développer à grande échelle.

Dans cette perspective, le gouvernement projette de nouvelles infrastructures de transport et de logistique, afin de décongestionner les routes, les ports et de rendre plus compétitif l’acheminement des marchandises vers les centres urbains et les pays de la sous-région.

Au cours des dernières années, le transport ferroviaire au Gabon a connu une importante progression. Ceci a été rendu possible grâce surtout à l’évolution constatée dans le transport de marchandises, en hausse de 50% sur une période de cinq ans. En termes de chiffres d’affaire, la hausse enregistrée sur la même période a été de 31%.Le transport de voyageurs a connu une progression mais assez modérée.

Des investissements ont été réalisés durant les dernières années. Actuellement, le réseau ferroviaire existant, estimé à 700 km, ne suffit plus tellement pour répondre aux besoins du pays. D’où la mise en œuvre du projet d’une autre ligne ferroviaire à destination du port de Mayumba