TRAFIC D’IVOIRE

Cinq personnes sont actuellement entre les mains de la Justice pour un présumé trafic d’Ivoire dans le département de Mvoung, dans la province de l’Ogooué-Ivindo. Les autorités tiennent à afficher une certaine sévérité en sachant qu’au cours des dernières années, on estime à plus de 20 000 le nombre d’éléphants abattus dans l’Ogooué-Ivindo et le Woleu-Ntem.