ENVIRONNEMENT

Le leadership gabonais attendu à Bonn

Le Gabon qui assure la présidence de la CMAE depuis juin 2017, devrait naturellement, selon Ecofin, prendre une part active à la rencontre de Bonn, en Allemagne, dans ce cadre d’une réunion précédant les travaux du segment de haut niveau de la 23e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, (COP 23).

Plusieurs ministres africains de l’Environnement sont attendus le 14 novembre 2017 dont le ministre gabonais de la Forêt, de la Mer et de l’Environnement, Pacôme Moubelet Moubeya.

Cette réunion consultative sur la COP 23 aura pour objectif principal, de permettre au Groupe de négociateurs africains (GNA) sur le changement climatique, de tenir les ministres au courant de l’état d’avancement des négociations.

Organisée sous l’égide de la Conférence ministérielle africaine sur l’environnement (CMAE), cette réunion sera également l’occasion pour le GNA de travailler avec les ministres africains, en vue de développer une position commune sur les questions clés des négociations. Cela, afin de les aider à collaborer efficacement avec leurs homologues des autres régions du monde, lors du segment de haut niveau des négociations, qui devrait débuter le 15 novembre 2017.

Cette rencontre devrait enfin fournir une plateforme de vue commune africaine afin de faire avancer la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Rappelons que lors du lancement du Pacte Mondial pour l’Environnement initié par le chef de l’Etat français,  le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a réaffirmé son leadership et sa détermination à œuvrer en faveur d’un rassemblement de toutes les parties autour de l’Accord de Paris, aujourd’hui fragilisé par la prise de position de certains Etats.