DANIEL ONA ONDO
Officiellement installé

L’ancien Premier ministre gabonais a été officiellement installé dans ses fonctions de président de la commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale (Cemac), au cours du sommet extraordinaire des pays membres qui s’est tenu à N’Djamena au Tchad du 30 au 31 octobre dernier.

 

Selon l’AGP, plusieurs chantiers attendent le nouveau président de la commission notamment l’accélération de la libre circulation adoptée durant ce sommet de N’Djamena. Les chefs d’Etat et de gouvernement ont décidé de débloquer immédiatement 1,7 milliard de F CFA pour faciliter la mise en place des dispositifs techniques pour la libre circulation.

A cela s’ajoute le paiement des arriérés de cotisation des six Etats avant la fin de l’année. Ce, dans l’objectif de permettre à la commission de bien mener les chantiers visant à la relance de l’économie dans la sous région qui connait une crise économique consécutive à la baisse du prix du baril de pétrole.

Autre défi qui attend le professeur Daniel Ona Ondo, en dehors du financement de l’organisation sous régionale et la libre circulation des personnes et des biens sont les négociations sur les Accords de partenariat économique avec l’Union européenne (UE), un dossier qui avait été confié au président Ali Bongo Ondimba par ses pairs chefs d’Etats de la CEMAC.

L’ancien Premier ministre gabonais sera secondé à cette tâche par la Tchadienne Fatima Haram Acyl, nommée présidente adjointe de la commission. Les chefs d’Etat ont aussi procédé à des nominations à la tête des différents organes de la Cemac à l’exemple de l’ancien Premier ministre tchadien, NagoumYamassoum qui devient président de la Cosumaf, en charge de la surveillance des marchés dans la sous-région.

Nommé le 22 février 2017, en remplacement du congolais Pierre Moussa, le professeur Daniel Ona Ondo est agrégé en économie, il est universitaire et fut recteur de l’Université Omar Bongo (UOB). Premier ministre lors du premier mandat du président Ali Bongo Ondimba, il a occupé auparavant, sous Omar Bongo Ondimba, plusieurs postes ministériels.