PIERRE-CLAVER MAGANGA MOUSSAVOU
Défendre les acquis du Dialogue national

Le vice président de la République multiplie les initiatives et les actions afin de défendre les acquis du Dialogue politique national au Gabon. Ses collaborateurs issus de l’opposition ne partagent pas forcément son avis mais Pierre-Claver Maganga Moussavou reste optimiste.

 

On le voit sur le terrain pour convaincre ses compatriotes de l’importance de sa démarche. Pierre-Claver Maganga Moussavou était récemment auprès des siens, dans les environs de Mouila pour faire entendre sa voix.

Le vice-président de la République s’est rendu dans les villages d’Idemba et d’Ilendo, dans la Douya-Onoye, et dans la préfecture de Guiétsou, dans le département de la Mougalaba, où il a été bien accueilli par la population qui ne manquait pas de saluer l’initiative de l’enfant de la région.

Afin de concrétiser les résolutions du Dialogue politique au Gabon, Pierre-Claver Maganga Moussavou tente de convaincre le maximum de gens. Que ce soit sur le terrain ou à travers d’autres moyens de communication. Il a ainsi récemment invité « tous les démocrates » du pays à « faire avancer la démocratie », afin que la paix et la concorde deviennent une réalité au quotidien.

Dans le souci de concrétiser également les résolutions du Dialogue politique national, le vice-président de la République défend les initiatives en faveur de la modification de la Constitution. Il ne cesse de véhiculer l’importance d’une « démocratie apaisée » au Gabon. Et pour y parvenir, il est hors de question de revenir sur les acquis de la conférence nationale qui a permis de rassembler les idées essentielles afin de garantir une paix durable au Gabon. Le rôle d’un vice-président de la République issu des rangs de l’opposition consiste aussi à défendre cette cause.