IMPORTATIONS
Une baisse de 13,4% au premier semestre 2017

Les importations du Gabon ont connu une baisse d’un peu plus de 13% durant le premier semestre de cette année d’après les chiffres émanant de la Direction générale de l’Economie et de la politique fiscale.

 

Les importations du Gabon se chiffraient à 589,7 milliards de FCFA du 1er janvier au 30 juin 2017, contre à 681,3 milliards de FCFA pour la même période en 2016. Cela équivaut en général à une baisse de 13,4%.

Selon la Direction générale de l’Economie et de la politique fiscale (DGEPF), cette baisse est liée à la faiblesse des commandes des biens intermédiaires, d’équipement et d’Energie, malgré le relèvement des achats des produits de consommation finale, notamment les denrées alimentaires.

On pouvait noter ainsi que les importations des biens de consommation finale ont augmenté de 11,2% au premier semestre 2017. Ces importations ont été composées à 66,4% des biens alimentaires, outre les boissons en tout genre.

La DGEPF indique aussi que la baisse des importations des biens d’équipement (-16,7%) et des biens intermédiaires (-21,4%) observée durant le premier semestre de cette année peut s’expliquer par la diminution des commandes publiques des entreprises pétrolières contraintes à des restrictions budgétaires. Le contexte marqué par la faiblesse du prix du baril au niveau international et le ralentissement de l’activité économique en général a donc influé sur les importations.

On sait aussi que sur les six premiers mois de l’année, la facture des biens d’équipement a été composée à hauteur de 55,6% de produits d’outillages, de machines, d’appareils mécaniques et électriques et à hauteur de 13,4% de véhicules.

Par ailleurs, les importations de biens intermédiaires ont été composées à hauteur de 47,8% de produits des industries chimiques et à hauteur de 21,7% de machines et appareils électriques.