GABON-ALLEMAGNE
Maintenir un partenariat gagnant-gagnant

Des parlementaires Allemands sont en visite au Gabon afin d’explorer les nouvelles possibilités de coopération dans différents domaines, et plus particulièrement en ce qui concerne les investissements privés, les secteurs sociaux et celui des infrastructures.

 

Conduits par l’ambassadeur Allemand au Gabon, Burkhard Ducoffre, et Jonnes Selle, membre de la Commission de coopération économique de la Bundestag, les parlementaires Allemands ont rencontré les chefs de l’Exécutif Gabonais, le jeudi 9 novembre.

En rencontrant le président Ali Bongo Ondimba et le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet, les parlementaires Allemands ont affiché la volonté de raffermir la coopération entre les deux nations dans un esprit gagnant-gagnant.

« Le Gabon attend de la République Fédérale d’Allemagne un accompagnement dans la création d’emplois et principalement dans les filières porteuses de croissance puisque le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, accorde une place de choix à la formation professionnelle, notamment chez les jeunes », a affirmé le chef du gouvernement lors de la rencontre avec la délégation de la Bundestag.

Durant les discussions qui ont duré environ une heure d’horloge, les parlementaires ont mis l’accent sur leur volonté de contribuer à la promotion des investissements au Gabon, notamment dans le domaine des infrastructures structurantes afin de faciliter la dynamisation des activités économiques. A cet effet, ils ont aussi mis en exergue l’importance de l’assainissement de l’environnement des affaires en général dans le pays, et la nécessité d’un développement du partenariat public-privé.

Selon l’ambassadeur, la démarche des parlementaires Allemands s’inscrit dans la droite ligne de la politique de la Chancelière, Angela Merkel, qui souhaite accorder une importance particulière dans sa politique internationale au continent Africain d’ici à 2020. C’est la raison qui pousse les membres de la Bundestag à sillonner quelques régions d’Afrique.

L’offensive diplomatique de la République Fédérale d’Allemagne peut, par ailleurs, constituer un nouvel atout pour les pays du continent qui souhaitent continuer à diversifier les partenariats et multiplier les opportunités de développement. La mission des parlementaires Allemands se poursuivra ainsi au niveau de la région, en République Démocratique du Congo et à Congo Brazzaville dans les prochains jours.