EDUCATION
Un diagnostic pragmatique

Le Gabon devra mettre en œuvre des efforts supplémentaires pour continuer à améliorer le système éducatif dans le pays. Lors de la présentation du rapport mondial sur le suivi de l’éducation, un diagnostic au niveau mondial et concernant le pays a été établi.

 

Le rapport mondial sur le suivi de l’éducation (GEM) a été présenté officiellement à l’Ecole Normale supérieure de l’Enseignement technique de Libreville, le 16 novembre. Ce rapport établi par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) est d’une importance particulière pour le diagnostic du système éducatif dans un pays donné.

La ministre gabonaise de l’Education nationale, présente lors de la cérémonie de présentation du rapport, a reconnu qu’il existe des dysfonctionnements qui empêchent le secteur de l’éducation d’évoluer rapidement. Nadine Patricia Anguile Obame a notamment évoqué l’absence de cohésion entre les différents acteurs, la circulation insuffisante de l’information, l’insuffisance des données fiables et, surtout, les fléaux sociaux comme la drogue, la violence, l’insécurité, la sexualité précoce des jeunes qui les expose aux VIH, la grossesse précoce et la pauvreté.

Dans certains cas, notamment dans les pays en développement sur le continent africain, les maux sont quasi les mêmes.

La situation est difficile pour l’Afrique subsaharienne et certaines régions du globe d’après le rapport : « seulement un enfant sur dix démontre des compétences de lecture de base; 100 millions de jeunes dans le monde sont analphabètes; un enseignant sur sept n’a jamais suivi la moindre formation (…) la part globale de l’éducation dans l’aide au développement a baissé pour la sixième année consécutive, un gouvernement sur quatre ne respecte pas ses engagements en matière de financement de l’éducation… »

L’évolution du système éducatif au niveau mondial dépendra donc de chaque pays. L’atteinte de l’objectif 4 des objectifs du millénaire pour le développement en dépend aussi, à savoir « Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ».

Pour le Gabon, afin d’améliorer le système éducatif, les efforts sont focalisés sur les infrastructures, le recrutement et la formation des enseignants. Les efforts des dernières années ont permis d’atteindre un taux de scolarisation supérieur à 90% et un taux d’alphabétisation de plus de 98%.