PLAN DE RELANCE DE L’ECONOMIE
200 millions $ débloqués par la Banque mondiale

Un appui budgétaire de 200 millions de dollars a été accordé par la Banque Mondiale pour financer la mise en œuvre du Plan de relance de l’économie au Gabon. L’institution financière de Bretton Woods vient de faire part au gouvernement la libération de sa contribution financière après la signature de l’accord y afférent la semaine dernière.

 

Le Conseil d’administration de la Banque Mondiale vient d’accorder le financement promis au gouvernement gabonais d’un montant de 200 millions $, soit l’équivalent de 115 milliards de FCFA pour financer son Plan de Relance de l’économie (PRE).

L’économiste et Directeur adjoint de la sous-région de la Banque mondiale, Olivier Godron, affiche une certaine satisfaction par rapport aux efforts déployés par la partie gabonaise pour redresser sa situation économique et financière. « On est plus intéressé par les réformes structurelles pour éviter que les problèmes apparaissent dans le futur. C’est pourquoi on travaille sur les causes profondes des problèmes auxquels font face les finances publiques et généralement l’économie », a-t-il affirmé en substance.

A l’issue de la signature de l’accord entre le Gabon, représenté par le ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du développement, Régis Immongault Tatangani, et la Banque mondiale, Olivier Godron n’a pas manqué de féliciter le gouvernement gabonais : « Le Conseil d’administration de la Banque mondiale a été très appréciatif du leadership du Gabon dans la zone. C’est le premier à avoir signé ce type d’accord et nous avons  apprécié  l’intelligence du plan de redressement mis en place », a-t-il soutenu.

Un communiqué du gouvernement spécifie en outre que l’appui financier de la Banque Mondiale permettra de « renforcer la résilience du Gabon dans la consolidation de son équilibre budgétaire, la protection sociale, et l’attractivité du climat des affaires ».

Adopté au mois de mai dernier par l’Exécutif, le Plan de Relance de l’économie sur la période 2017-2019 devrait ainsi continuer à susciter l’appui des partenaires financiers du Gabon. Rappelons que le Fonds monétaire international (FMI) a également accordé l’équivalent de 400 milliards de FCFA pour soutenir le PRE.