ECOLE NATIONALE D’ADMINISTRATION
Sortie de la 35ème promotion

Le Premier Ministre, Emmanuel Issoze Ngondet et parrain de la 35ème promotion a présidé ce 22 novembre 2017, la cérémonie solennelle de remise des diplômes aux impétrants de l’Ecole Nationale d’Administration du Gabon.

 

Après deux ans de formation, la 35ème cuvée vient renforcer les capacités de l’administration pour répondre à la vision du Président de la République, Ali Bongo Ondimba qui veut mettre sur pied, « une administration dont le fonctionnement est basé sur le principe de la spécialité des tâches ».

Dans son mot de bienvenue, le Directeur Général de l’école, Anatole Tsioukacka a évoqué non seulement les qualités reconnues d’homme d’Etat qui ont conduit les diplômés à porter leur choix sur la personne d’Emmanuel Issoze Ngondet, mais aussi la réforme en cours de l’ENA qui renforce son statut d’établissement de référence et d’excellence.

Pour sa part le Major de la Promotion, Boris Alban Udiam a remercié, au nom de ses collègues, le Premier Ministre, pour avoir accepté d’être le parrain de leur promotion. Il a indiqué que la 35ème promotion « s’engage à « œuvrer à la réalisation et à l’atteinte des objectifs assignés aujourd’hui à l’administration publique, à savoir l’efficience, l’efficacité, la responsabilité, la performance et la qualité des services publics ».

Le Ministre de la Fonction Publique et Président du Conseil d’Administration de l’ENA, Jean Marie Ogandaga a défini les nouveaux défis auxquels l’Ecole Nationale d’Administration doit désormais faire face. Il s’agit notamment d’être « un acteur majeur de formation des hauts cadres de notre administration », conformément à la volonté exprimée par le Président de la République, Chef de l’Etat.

Le Premier Ministre a dit toute sa joie, à la fois de présider cette cérémonie et d’être le parrain de la 35ème promotion. En tant qu’ancien élève de l’ENA, il a émis le vœu qu’un contact permanent soit établi avec les anciennes promotions de l’Ecole. A l’endroit de ses filleuls, Emmanuel Issoze Ngondet a demandé de «prendre en compte les bornes fixées par notre nature, notre histoire et notre culture, aux débats politiques, aux choix économiques et sociaux, aux options institutionnelles et administratives ».

Cette nouvelle promotion de l’ENA est constituée de 22 élèves dans les secteurs de l’Administration Sanitaire et Hospitalière, de l’Administration Civile, de l’Inspection du Travail et de la Diplomatie.