SOMMET UNION AFRICAINE – UNION EUROPÉENNE : Ali Bongo Ondimba à Abidjan | Le Défi Gabon

SOMMET UNION AFRICAINE – UNION EUROPÉENNE
Ali Bongo Ondimba à Abidjan

Le président de la République du Gabon, Ali Bongo Ondimba est arrivé hier mercredi à Abidjan, dans le cadre du 5ème Sommet Union africaine – Union européenne, aux côtés des dirigeants africains et européens. Un rendez-vous majeur qui permettra d’échanger sur les enjeux politiques et économiques entre l’Afrique et l’Europe.

 

Les observateurs n’ont cessé ces dernières semaines de rappeler l’importance de cette rencontre qui s’articulera autour des défis communs auxquels sont confrontés les deux continents, tels que la paix et la sécurité, et autour d’intérêts communs, notamment la recherche d’une croissance durable, inclusive et créatrice d’emploi pour les jeunes.

Le sommet a choisi cette fois pour thème : « Investir dans la jeunesse pour un avenir durable ». Il s’agira ainsi pour les participants de discuter des défis communs auxquels sont confrontés l’Afrique et l’Europe dans l’objectif d’asseoir un développement durable, inclusif et générateur d’emplois pour la jeunesse.

A noter que le Chef de l’Etat gabonais figure parmi les dirigeants africains qui ont toujours milité pour que la jeunesse soit au centre des débats pour la construction de l’Afrique de demain.

Le Sommet d’Abidjan se penchera également sur les avancées enregistrées par rapport à la réalisation du plan d’action 2014-2017 adopté lors du précédent Sommet de Bruxelles. Et, évidemment, la situation des migrants vendus comme esclaves en Libye sera aussi au centre des discussions, tous comme l’avenir de l’accord de Cotonou.

83 Chefs d’Etat et de Gouvernement représentant 55 pays d’Afrique et 28 pays d’Europesont présents dans la capitale ivoirienne et plus de 5000 participants sont attendus.

En plus des leaders européens à l’instar du Français Emmanuel Macronet de la chancelière allemande Angela Merkel, des personnalités du continent comme le Roi Mohammed VI, roi du Maroc qui a réintégré l’Union africaine en janvier 2017, sont scrutées par les médias.