AFRIQUE – EUROPE
Ali Bongo Ondimba veut un nouveau partenariat

Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, a plaidé jeudi en faveur d’une nouvelle politique de partenariat entre l’Afrique et l’Europe qui privilégierait d’investir dans la jeunesse africaine et permettrait de donner un nouvel élan à la politique de développement durable du continent africain.

 

A l’occasion de sa participation au 5ème Sommet de l’Union africaine/Union européenne organisé sur le thème « Investir dans la jeunesse pour un avenir durable », Ali Bongo Ondimba a insisté sur la nécessité de repenser l’aide au développement, fournie par l’Europe à l’Afrique, afin de développer l’accès à la formation et à l’emploi des jeunes africains sur leur continent.

Ce partenariat d’un nouveau genre qui nécessite la mise en place, au profit de l’Afrique, d’une politique de transfert de compétences et de technologies financée sur fonds européens, permettra de sédentariser la jeunesse africaine et de la préserver de toute tentation de migration néfaste pour les deux continents, a soutenu le Président de la République.

Ce sommet, qui a réuni autour de la même table les grandes figures politiques des continents africain et européen, était le premier du genre organisé sous le vocable « Union africaine / Union européenne ».

Rappelons que le thème choisi pour cette édition est « Investir dans la jeunesse pour un avenir durable ». Il s’agit ainsi pour les participants de discuter des défis communs auxquels sont confrontés l’Afrique et l’Europe dans l’objectif d’asseoir un développement durable, inclusif et générateur d’emplois pour la jeunesse.

A noter en outre que le Chef de l’Etat gabonais figure parmi les dirigeants africains qui ont toujours milité pour que la jeunesse soit au centre des débats pour la construction de l’Afrique de demain.