CEMAC : Les transactions par cartes prépayées en hausse

CEMAC
Les transactions par cartes prépayées en hausse

 

Le recours au paiement par cartes prépayées est de plus en plus fréquent au sein de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac). Les transactions ont représenté au moins 30 milliards de FCFA pour l’année 2016 d’après les statistiques de  la Banque des Etats de l’Afrique centrale.

 

Le paiement par cartes prépayées devient désormais l’un des modes de paiements les plus prisés par les populations en général et par les acteurs économiques en particulier de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac).

D’après les données chiffrées de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) rendus publiques en cette fin d’année, les transactions de l’année dernière, effectuées à travers les cartes prépayées, représentent au moins 30 milliards de FCFA. Cela équivaut à 868 294 transactions internationales effectuées au sein de la zone Cemac.

Il faut cependant remarquer que les données connues actuellement ne prennent pas encore en compte celles émanant de BGFIBank Gabon en raison de la fraude sur les cartes visa prépayées, dont cet établissement bancaire a été victime vers le début de cette année 2017.

BGFIBank Gabon est pourtant l’un des acteurs majeurs en ce qui concerne les cartes prépayées puisque l’établissement en compte environ 50 000 utilisateurs. Ce qui fait qu’en réalité les transactions effectuées réellement au sein de la zone Cemac dépassent largement les chiffres rendus publics actuellement.

En raison de son aspect pratique, le recours à la carte prépayée attire de plus en plus les habitants de la zone Cemac. Les établissements bancaires essaient autant que possible de mettre à la disposition du public le système, afin de limiter également la circulation de l’argent liquide à différents niveaux.