COMILOG : Faire mieux en 2018

COMILOG
Faire mieux en 2018

 

La Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), actuellement deuxième fournisseur mondial de minerai de manganèse, devrait atteindre cette année une production record de 4 millions de tonnes. Cette production pourrait être dépassée dès l’année 2018 selon les responsables de la compagnie.

 

Les résultats ont été plus intéressants cette année que lors des années précédentes. Les dirigeants de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) ne s’en privent pas d’éloge. Lors de la célébration de la Sainte-Barbe, patronne des miniers, le président du Conseil d’administration (PCA) de Comilog n’a pas caché son optimisme.  Pour cette année, la compagnie devrait atteindre la production de 4 millions de tonnes de manganèse.

« Aujourd’hui, les 4 millions de tonnes sont à notre portée, c’est un engagement que nous avons pris depuis fort longtemps et confirmé au président de la République. Donc nous devons le faire, c’est aussi une question d’honneur», a affirmé Alain Ditona Moussavou, PCA de Comilog, tout en précisant que « grâce aux efforts de l’ensemble des salariés sous l’impulsion de la direction générale et du comité de direction, 2017 sera une année de tous les records avec des niveaux de production et d’embarquement jamais atteints auparavant».

Pour l’année 2018, Comilog compte faire mieux encore. «Ce projet va nécessiter la mobilisation d’importants moyens matériels et financiers, mais surtout de l’audace et de l’engagement de l’ensemble de tous personnels», a spécifié Alain Ditona Moussavou, en parlant du projet Comilog 2020. Ce projet envisage le redéploiement des activités minières de la Compagnie vers le plateau Okouma.

Avec des résultats en hausse et des chiffres d’affaires qui continuent à évoluer positivement, la compagnie envisage ainsi la suite des opérations avec sérénité. Ce qui a permis à la compagnie issue du groupe Eramet de continuer à investir également. Le PCA de Comilog a parlé de 300 millions de FCFA investis dans le domaine de la santé au travail et de 50 millions de FCFA investis en faveur des établissements scolaires de Moanda et de Mounana.

Comilog contribue de cette manière à la diversification de l’économie au Gabon. La compagnie est devenue le deuxième producteur mondial de manganèse, avec environ 2000 emplois directs et indirect créés au cours des dernières années.