ASSAINISSEMENT : Le groupe chinois Shandong Manguo Kangjie Sanitation à l’affût

ASSAINISSEMENT
Le groupe chinois Shandong Manguo Kangjie Sanitation à l’affût

 

Depuis quelques mois, le groupe chinois Shandong Manguo Kangjie Sanitation lorgne sur les pays de l’Afrique centrale dont le Gabon. Cette société d’assainissement vient de dépêcher des représentants pour discuter avec des dirigeants de la région. Ils ont déjà rencontré le vice-président Pierre-Claver Maganga Moussavou à Libreville.

 

Le groupe chinois Manguo Kangjie Sanitation souhaite se focaliser sur l’exportation vers la Chine d’objets récupérables et transformables à partir des ordures ménagères dans les pays d’Afrique centrale. L’usine de recyclage de la société en Chine est déjà prête pour accueillir les déchets récupérables.

C’est la raison de la prospection en cours au Gabon et dans d’autres pays de la région. Une délégation du groupe a ainsi rencontré le vice-président Pierre-Claver Maganga Moussavou et a exprimé l’intention du groupe de faire du Gabon sa nouvelle base en Afrique centrale.

Le recyclage des déchets en Chine permettra au groupe de créer un plus par rapport au mode classique d’incinération des déchets. «La base première sera le Gabon, et partant du Gabon, ils envisagent de s’étendre sur l’ensemble des pays de l’Afrique centrale. Ce qui est une bonne opportunité pour notre pays, d’autant que le groupe entend apporter un plus tout en respectant l’environnement», a affirmé Pierre Félix Ngomat, représentant de Shandong Manguo Kangjie Sanitation.

Si le projet d’installation d’une base au Gabon se concrétise, il permettra la création de quelque 3000 emplois selon Pierre Félix Ngomat.

Pour l’instant, la gestion des ordures ménagères au Gabon est confiée à la société marocaine Averda. A Libreville, la société collecte environ 175 000 tonnes de déchets chaque année. On comprend facilement ainsi l’engouement progressif d’autres sociétés spécialisées dans le domaine de l’assainissement et du recyclage.