FIBRE OPTIQUE
Vers le déploiement au niveau national

 

Le Gabon prévoit déjà à compter de 2018 le déploiement progressif de la fibre optique au niveau national après l’interconnexion entre le Congo et le Gabon qui sera effective dès le 22 décembre prochain.

 

L’étude en vue du développement de la fibre optique permettant un accès internet très haut débit au niveau national démarrera bientôt. Le gouvernement est déjà à la recherche d’un consultant pour mener l’étude actuellement.

L’objectif consiste, en effet, à démarrer la prochaine phase du projet backbone dès l’effectivité de l’interconnexion entre le Gabon et le Congo à compter de ce 22 décembre 2017. La première phase du projet Central African Backbone, financé par la Banque Mondiale, sera ainsi finalisée avec l’interconnexion entre les deux pays.

Il est donc temps actuellement de penser à la suite à donner à cette nouvelle étape qui venait d’être franchie.  Pour le gouvernement gabonais, la nouvelle phase du projet consiste au déploiement au niveau national de la fibre optique pour internet très haut débit.

Concernant la recherche du consultant pour effectuer l’étude, le ministère de l’Economie et de la Prospective a tenu à préciser : «Il s’agit d’évaluer le coût de déploiement d’un tel réseau pour les différentes poches d’habitat du territoire national et de définir un chemin optimal pour sa couverture de façon progressive et à moindre coût. Sur la base d’une telle étude, la collectivité est en mesure de se doter d’une vision prospective de la couverture très haut débit de son territoire ».

La première phase du projet Backbone a déjà permis une liaison sous-marine en fibre optique de la capitale économique Port-Gentil à Libreville, et une liaison terrestre entre Libreville et Franceville, en suivant la voie ferroviaire du Transgabonais. La prochaine phase consistera à déployer la fibre vers le Nord et vers le Sud du pays à travers les axes routiers existants.