SECTEUR PETROLIER
Relancer les emplois

 

Un forum d’échanges entre les compagnies du secteur pétrolier et l’Office national de l’Emploi (ONE) s’est déroulé dans la capitale économique Port-Gentil, dans le but de chercher les voies et moyens de relancer les emplois dans le secteur, notamment à travers la définition des profils de formation répondant aux besoins des entreprises.

 

« Quelle offre de service pour les employeurs ? », c’est la question à laquelle tentaient de répondre les participants au forum d’échanges entre l’Office national de l’emploi (ONE) et les opérateurs économiques du secteur pétrolier à Port-Gentil durant le forum qui s’y est déroulé les 5 et 6 décembre derniers.

L’objectif est de relancer les emplois dans le secteur pétrolier, après le marasme occasionné par la chute du prix du brut sur le marché international et qui a affecté la capitale économique du pays.

La plupart des acteurs économiques sont plutôt convaincus que la relance du secteur est désormais possible. Ce qui a poussé Gabon Oïl Company (GOC) à soutenir le forum réalisé avec l’ONE et l’Union pétrolière du Gabon (UPEGA).

L’ONE peut jouer un rôle clé dans la relance des emplois dans le secteur pétrolier, étant donné que les compagnies rencontrent souvent des difficultés dans le choix de leurs futurs collaborateurs.

« Ces échanges constituent des cadres de discussions par excellence pour lever les goulots d’étranglements observés dans la mise en œuvre des prestations aux demandeurs d’emploi », a affirmé la ministre du Travail, de l’Emploi et de la formation professionnelle, Carmen Ndaot, durant le forum. Pour elle, « l’enjeu est de taille pour le Gabon », surtout dans le contexte actuel marqué par la mise en œuvre du Plan de Relance de l’économie. « Les assises de Port-Gentil doivent servir de catalyseur pour la création d’emplois, qui est un levier incontournable pour réduire le chômage et améliorer les conditions de vie des concitoyens », continue la ministre.

Pour l’ONE, l’enjeu consiste en la redynamisation du partenariat avec les entreprises du secteur pétrolier afin d’adapter son offre de service aux besoins réels des employeurs.