ECHANGE DE DONNEES SUR L'EAU : Atelier de la CEEAC avec la BAD

ECHANGE DE DONNEES SUR L’EAU
Atelier de la CEEAC avec la BAD

 

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) et la Banque africaine de Développement (BAD) par le biais du Programme d’Appui au Renforcement des Capacités Institutionnelles de la CEEAC (PARCI-CEEAC) ont organisé un atelier régional de validation des protocoles d’accord d’échange des données et des informations sur l’eau.

 

Les participants à l’atelier ont examiné, amendé et validé les protocoles à établir dans le cadre de l’échange des données avec la CEEAC. Il s’agit d’un protocole entre la CEEAC et les pays membres qui a pour objet l’établissement d’un cadre légal pour réglementer les échanges de données entre la CEEAC et les organismes producteurs et gestionnaires de données sur l’Eau en vue d’alimenter le SIE .

L’autre protocole entre la CEEAC et les organisations de bassin a pour objectif d’établir un cadre légal pour réglementer les échanges de données entre la CEEAC et les organisations de bassin en vue d’alimenter le SIE. Enfin, le dernier protocole implique la CEEAC et chacun des organismes régionaux ou internationaux et définit les conditions d’échange des données en vue d’alimenter le SIE.

Dans un contexte où aucun pays pris isolement ne peut conduire de manière durable son développement en matière de ressources naturelles et encore moins de ressource en eau, la question d’échanges des données et informations sur l’eau revêt plus que jamais un caractère déterminant.

La CEEAC a développé un Système d’Information sur l’eau qui doit pouvoir mettre en réseau toutes les bases de données nationales existantes en choisissant un système de base de données et système d’information géographique compatible avec les systèmes déjà existants au niveau des pays. Il s’agit aussi de renforcer les échanges d’informations entre les pays et les institutions économiques régionales et  favoriser l’exploitation de données ainsi collectées par la mise à disposition des décideurs et des organismes de bassins de rapports réguliers sur la situation régionale des ressources en eau et de leur mise en valeur.

Cet atelier vient de jeter les bases de l’opérationnalisation du système d’information sur l’Eau de la CEEAC conformément à la Politique Régionale de l’Eau qui a été adoptée par les Ministres en charge de l’eau à Brazzaville le 30 mars 2009 et entérinée par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEEAC au cours de sa 14ème session ordinaire tenue à Kinshasa le 24 octobre 2009.