ACTES DU DIALOGUE NATIONAL
Une feuille de route établie par la commission de suivi-évaluation

Des membres de la commission de suivi et d’évaluation des actes du Dialogue national d’Angondjé se sont réunis cette semaine pour se pencher sur la ligne directrice de leur mission.

 

Les travaux de la commission de suivi-évaluation des actes du Dialogue politique avancent lentement mais sûrement. Une nouvelle réunion des membres de la commission s’est tenue cette semaine à Libreville.

Une sorte de feuille de route a été établie lors de réunion afin de permettre à la commission de mieux définir sa tâche suivant un calendrier préétabli.

La réunion de la commission a été conduite par Eric Dodo Bounguendza du PDG, le parti au pouvoir, et Mathieu Mboumba Nziengui du parti d’opposition UPG.

« Nous tenons à rassurer l’opinion publique. Nous sommes là pour accomplir notre mission, dans la cohérence et l’intérêt de tous », a affirmé un membre de la Commission ad hoc à l’issue de la réunion.

« Certes, la concrétisation des actes du Dialogue national a été confiée au gouvernement mais la Commission ad hoc est là pour en assurer le suivi et l’évaluation », continue-t-il, avant de spécifier : « Au sujet de la Réforme des institutions et de la consolidation de l’Etat de droit, la commission va bientôt définir les modalités politiques de désignation des membres de la Cour Constitutionnelle. La commission va également participer à la réflexion sur la qualité des futurs membres du Conseil national de la démocratie ».

Les 44 membres de la commission ad hoc de suivi-évaluation auront sans doute du pain sur la planche dans les prochains mois. La mise en œuvre des actes du Dialogue politique a déjà commencé, notamment depuis la mise en place du gouvernement d’ouverture actuel, sans oublier l’adoption par l’Assemblée nationale, cette semaine, du projet de loi portant révision de la constitution gabonaise. La commission ad hoc devra vérifier si tous les actes pris à l’issue de la rencontre d’Angondjé ont été effectivement pris en considération.