BANQUE MONDIALE
Evaluation de la performance des actions menées au Gabon

 

Durant deux jours, la Banque Mondiale procède à l’évaluation de la performance des actions qu’elle mène au Gabon. Il est surtout question de mesurer avec la partie gabonaise l’état d’avancement des projets financés par l’institution.

 

Tous ceux qui sont concernés par les projets financés par la Banque Mondiale au Gabon ont consacré deux journées studieuses. L’équipe de la Banque Mondiale au Gabon, conduite par Alice Ouédraogo, et les représentants du gouvernement gabonais, de la société civile, du secteur privé et les responsables de projets se sont attelés sur l’évaluation de la performance des projets financés par la Banque Mondiale.

A l’issue de ces travaux de deux jours, les 18 et 19 décembre, les participants à la revue de portefeuille des projets devront établir une matrice sur les contraintes et les solutions à apporter pour l’amélioration de l’efficacité des actions de la Banque Mondiale au pays. Pour le moment, neuf projets sont financés par la Banque Mondiale au Gabon pour un montant d’un peu plus de 481 millions de dollars.

« Les travaux en cours visent à évaluer la performance du portefeuille en général, ses faiblesses et ses point forts, réduire les risques de non atteinte des objectifs de développement, augmenter et assurer un rythme régulier des décaissements et enfin, atténuer les risques environnementaux et sociaux dans sa mise en œuvre », a expliqué un responsable au niveau de la Banque Mondiale au Gabon.

Notons que le pays vient de bénéficier de la part de la Banque Mondiale d’un appui budgétaire d’un montant de 200 millions de dollars, soit l’équivalent de 115 milliards de FCFA, pour financer la mise en œuvre du Plan de relance de l’économie (PRE). Depuis que le pays coopère avec cette institution de Bretton Woods, en 1963, au moins 20 projets, dans différents secteurs, ont été financés par la Banque.