PATRIMOINE MONDIAL FORESTIER D'AFRIQUE CENTRALE : Réunion du comité de pilotage

PATRIMOINE MONDIAL FORESTIER D’AFRIQUE CENTRALE
Réunion du comité de pilotage

A l’initiative du Centre du Patrimoine mondial avec le soutien financier de la commission de l’Union Européenne en collaboration avec le Bureau Régional multisectoriel de l’UNESCO pour l’Afrique Centrale, la réunion du comité de pilotage sur la valorisation et la gestion du patrimoine mondial forestier d’Afrique Centrale est rentrée dans sa deuxième phase.


La réunion qui s’est tenue dernièrement au Mérina Hôtel de Yaoundé a connu la participation des représentants des pays bénéficiaires (Administrations centrale et décentralisée), les partenaires techniques à la mise en œuvre du projet (WorldWild Fund for Nature, Wildlife Conservation Society, Zoological Society of London, African Wildlife Foundation, Agence Nationale des Parcs Nationaux et la Fondation pour le Trinational de la Sangha), la COMIFAC, l’UICN, l’OFAC, l’UNESCO et la Délégation de l’Union Européenne au Cameroun.

Le Gabon bénéficie du projet CAWHFI depuis 2016 pour une durée de trois ans avec une gestion qui a été confiée à l’Agence Nationale des Parcs Nationaux. Il concerne le Parc National de la Lopé avec ses ensembles historiques, classés en 2007 site mixte nature/culture du Patrimoine Mondial de l’Humanité, sous l’appellation « ECOSYSTEME ET PAYSAGE CULTUREL RELIQUE DE LOPE-OKANDA ». Le projet concerne la gestion et la valorisation des patrimoines archéologiques et historiques, ainsi que la poursuite des recherches d’autres sites de même valeur culturelle.

L’objectif du Comité de Pilotage était de permettre aux partenaires du projet de présenter les activités exécutées en 2017 et celles prévues pour 2018 dans l’ensemble des trois sites du patrimoine mondial (Réserve de Faune du Dja, l’Ecosystème et paysage culturel relique de Lopé-Okanda et Tri-national de la Sangha) et dans le complexe écologique du TRIDOM.

Au cours de cette rencontre, sous la direction du Chef de projet (unité Afrique) du Centre du Patrimoine Mondial de l’UNESCO, l’exercice de la présentation du rapport sur l’état de conservation 2018 de la Lopé a été abordé et leurs grandes lignes dévoilées conformément aux recommandations de la mission du suivi. Au terme des travaux, le rapport final a été amendé et validé par les parties prenantes.