MISE EN OEUVRE DU PSGE : Vers une nouvelle dynamique

MISE EN OEUVRE DU PSGE
Vers une nouvelle dynamique

 

Le retournement conjoncturel, du fait notamment de la chute des cours du pétrole, et la mise sur les rails du Plan de Relance de l’Economie ont soulevé des interrogations sur la place que tien le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE) dans dispositif de développement du Gabon.

 

Force est cependant de constater que les autorités n’ont pas tourné le dos à ses ambitions à long terme pour le Gabon et œuvrent actuellement pour insuffler une nouvelle dynamique par rapport à la réalisation des engagements contenus dans la PSGE. C’est dans ce cadre que s’inscrit l’atelier de validation du rapport d’alignement du PSGE aux agendas 2030 des Nations- Unies et 2063 de l’Union- Africaine.

Le Premier Ministre, chef du gouvernement Emmanuel Issoze Ngondet a ouvert ces assises, en relevant l’importance des échanges à l’ensemble des partenaires nationaux, administrations, sociétés civiles et système des nations- unies. Pour le chef du gouvernement, l’objet de la rencontre « témoigne de la justesse des choix du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, à insérer harmonieusement le PSGE, au regard de sa pertinence et sa « cohérence dans les grandes préoccupations mondiales ».

A savoir que les concepteurs du PSGE ont tenu à faire en sorte que ce dernier porte sur une ambition : sortir les populations de la pauvreté, de l’exclusion et minorer les risques liés à l’environnement.

Raison pour laquelle cet atelier revêt une importance particulière, l’objectif recherché tant de permettre au gouvernement de « définir un cadre programmatique commun de mise en œuvre de ces agendas à même susciter l’apport des fonds nécessaires pour assurer « l’opérationnalisation de ce double agenda. »

Notons enfin qu’au sein de chaque département ministériel sera désigné des points focaux pour un meilleur suivi- évaluation. Une initiative reconnue par les observateurs comme étant indispensable dans la mesure où les engagements sont nombreux et leur réalisation exige une meilleure méthode de gestion.