INVESTISSEMENTS : Des projets de texte pour renforcer la relance économique

INVESTISSEMENTS
Des projets de texte pour renforcer la relance économique

 

Le Gabon continue de mettre en place le cadre juridique nécessaire afin de renforcer la relance économique et les investissements dans le pays. A cet effet, trois projets de texte viennent d’être peaufinés au niveau du ministère en charge de la Promotion des investissements privés, du Commerce et de l’Industrie.

 

La relance économique devra passer par la promotion des investissements. Mais il faut un cadre juridique efficace et pérenne pour s’assurer des meilleurs résultats dans ce domaine. C’est la raison de l’élaboration, récemment, de trois projets de texte par l’équipe du Ministère de la Promotion des investissements privés, du Commerce et de l’Industrie.

Les projets de loi en question ont été ainsi déjà présentés par la ministre Madeleine Edmée Berre lors du dernier conseil des ministres.

Il y a d’abord le projet de loi portant réglementation des zones d’investissements spéciales. Ce projet de texte vise notamment l’harmonisation et l’élargissement des activités éligibles au sein des zones d’investissements spéciales au Gabon.

Il y a aussi le projet de loi fixant le régime du mécénat et du parrainage en République gabonaise. Celui-ci traite, pour sa part, de la promotion des investissements privés et de l’encouragement de l’initiative privée dans les projets d’investissement à caractère culturel, sportif, éducatif, social et pédagogique.

Le troisième projet de loi est celui portant création, organisation et fonctionnement du Comité national d’agrément des produits industriels originaires de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC). Ce projet de texte vise, de son côté, à sensibiliser les opérateurs économiques sur la procédure d’agrément des produits émanant de la CEEAC. Ces produits doivent, en effet, à partir de maintenant suivre un nouveau schéma d’acheminement et de traitement du dossier d’agrément.

L’élaboration de ces projets de loi devrait contribuer à améliorer le climat des affaires au Gabon. Il s’agit d’une étape incontournable à la suite des efforts fournis par le gouvernement pour relancer les investissements et pour promouvoir les échanges avec les pays de l’Afrique centrale.