SECURITE ET VIVRE ENSEMBLE
Le CSAIG s’est entretenu avec Lambert Noël Matha 

 

Pour faire suite à l’agression à l’arme blanche dont été victimes deux reporters Danois le 16 décembre dernier au village artisanal par un ressortissant Nigérien se réclamant de la foi musulmane, le Ministre de l’Intérieur, Ministre du Culte a reçu le jeudi 28 décembre 2017, le bureau exécutif du Conseil Supérieur des Affaires Islamiques du Gabon élargi à l’ensemble des principaux Imams des neufs provinces du pays.

Lambert Noël Matha a rappelé à tous et à chacun la nécessité pour ceux qui ont choisi de vivre au Gabon de se conformer scrupuleusement aux lois et règlements du pays d’accueil. Et de souligner par la suite que «  l’ignominie d’un individu ne doit pas pénaliser toute une communauté qui a toujours vécu en parfaite harmonie dans la société gabonaise ».

Pour le membre du gouvernement, les autorités gabonaises n’accepteront pas les « dérives ». Lambert Noël Matha  qui a appelé les Imams à dénoncer sans trêve les discours haineux énoncés au nom de Allah et de ne pas céder aux extrémismes.

Le Président du CSAIG, l’Imam Israël Oceni Ossa a remercié le Ministre pour le message d’apaisement et a dit que le Conseil est et demeure en phase avec les lois de la République et ne saurait tolérer toute déviance. Avant de préciser que le Coran, lui-même, condamne « toute atteinte à toute âme sur terre ». Le Conseil a ainsi affirmé disposé à œuvrer aux côtés des autorités pour dénoncer et traquer tout mauvais acte » comme celui que nous déplorons aujourd’hui ».