Ali Bongo Ondimba

Dans son discours du 31 décembre, le chef de l’Etat gabonais a rappelé les efforts qu’il a déployés durant toute l’année 2017, comme il l’avait fait en 2016, aux quatre coins du monde, que ce soit à New York en septembre ou à Paris en décembre, pour la mise en œuvre effective des Accords de Paris sur le climat. « Dans ce combat mondial, le Gabon a toute sa place. Notre pays est, internationalement, reconnu comme étant à la pointe de ce combat. Cette reconnaissance a valu au Gabon d’être désigné à la tête du CAHOSCC », a-t-il fait remarquer.