GABON – NORVEGE
 Vers des relations dynamisées ?

Candidat, comme membre non permanent au Conseil de Paix et de Sécurité des Nations Unies, le Royaume de Norvège  a sollicité dernièrement le Gabon pour appuyer sa candidature dans cette instance de l’ONU. C’est dans ce cadre que l’ambassadeur envoyé spécial de Norvège, en poste en Angola avec juridiction au Gabon, S. E Arild Retvedt Oyen, a conféré il y a quelques semaines avec le Premier Ministre Emmanuel Issoze Ngondet. Mais le raffermissement des liens entre les deux pays a également été abordé.

 

« Ce pays scandinave a choisi le Gabon comme partenaire dans sa candidature en raison de la stabilité et la paix qui règnent dans notre pays », peut-on lire dans le communiqué publié par la primature.

Cette situation fait du Gabon, un modèle sur le continent africain. Emmanuel Issoze Ngondet et Arild Retvedt Oyen entendent durablement asseoir les échanges réguliers et permanents entre les deux pays. Comme présenté dans la communiqué : Le Royaume de Norvège est un Etat souverain d’Europe du Nord. Située à l’Ouest de la péninsule scandinave, la Norvège a comme frontière, la Suède et l’Irlande. Son Ambassadeur reçu par le Chef du Gouvernement est en poste à Luanda en Angola.

Mais au-delà des enjeux immédiats comme le souhait de la Norvège de jouer un rôle de premier plan sur la scène diplomatique mondiale, les deux hommes ont évoqué des questions d’intérêt commun, liées à la coopération bilatérale entre Oslo et Libreville.

Et force est de reconnaitre que les deux pays peuvent développer leur coopération sur la base de plusieurs domaines pour ne citer que le transfert d’expériences en matière de gestion et de fructification des actifs générés par le secteur pétrolier.

Créé en 1990 pour recueillir les revenus tirés de l’exploitation pétrolière et gazière afin d’en faire profiter les générations futures, le fonds souverain norvégien détient aujourd’hui 1,3% de la capitalisation boursière mondiale. Le fonds a passé les 1.000 milliards de dollars, soit 2,7 fois le PIB de ce pays de 5,3 millions d’habitants.