EDUCATION NATIONALE
Améliorer concrètement les conditions d’apprentissage

L’année 2018 sera marquée par la mobilisation d’efforts supplémentaires pour améliorer les conditions d’apprentissage des élèves gabonais, selon les instructions du Chef de l’Etat. Diverses actions seront menées sous la coordination du Premier Ministre, pour ne citer que la reprise et la finalisation du programme de fourniture de tables-bancs pour les écoles gabonaises qui seront également équipées en matériels TIC.

La finalisation du programme de fournitures des tables-bancs à l’endroit des établissements scolaires du Gabon fait partie des priorités du gouvernement pour cette année. Il sera question de livrer 80 000 tables-bancs aux écoles gabonaises en 2018, après la livraison de 90 000 autres pièces au cours des derniers mois.

Il faut rappeler qu’une commande de 170 000 tables-bancs a été passée par l’Etat en 2016. Dans son message à la Nation, en fin décembre dernier, le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a annoncé la finalisation de ce programme afin d’améliorer les conditions d’apprentissage au niveau des établissements scolaires et afin d’augmenter le taux d’alphabétisation au Gabon.

En outre, les lycées et les collèges du pays seront dotés de salles informatiques disposant d’une connexion internet. A cet effet, 94 écoles du Secondaire seront dotées chacune de 30 ordinateurs et d’une connexion internet dans le cadre de la mise en œuvre du volet « Gabon Numérique » du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE).

Le plan de rénovation des écoles primaires va également se poursuivre cette année. Des établissements scolaires seront remis à neuf.  92 écoles de Libreville et 697 écoles dans les neuf provinces seront concernées par des travaux concernant notamment les réseaux électriques, la plomberie, les toitures, les menuiseries et les peintures etc.

Le financement de ces divers projets est en cours d’élaboration au niveau de l’Exécutif et fera l’objet d’un travail conjoint entre le Ministère de l’Education nationale et le Ministère en charge du Budget et des Comptes publics, plus particulièrement en ce qui concerne la budgétisation des projets, la passation des marchés et la certification des services faits.