SOGARA
Bon résultat financier

 

La Société Gabonaise de Raffinage, implantée à Port-Gentil, base aujourd’hui son développement stratégique sur quatre principaux axes. Le premier consiste à disposer d’une équipe d’intégration capable d’arrimer la société aux standards internationaux les plus efficaces. Le second s’attache aux mesures organisationnelles nécessaires à travers un contrat de performance, pour placer la Sogara en tête des raffineries de la sous-région. Le troisième se consacre au renforcement des capacités des agents. Enfin, le quatrième se focalise sur l’intégration du biocarburant.

Selon les dernières nouvelles, les travaux relatifs à la réalisation du plan stratégique avancent et la suspension de la production pour laisser la place aux opérations maintenance de la raffinerie de Port-Gentil durant les mois de septembre et octobre 2017, n’a pas eu de conséquences significatives sur les prévisions de la société. Le volume de brut raffiné n’ayant diminué que de 2,3% à 740 146 tonnes métriques. Cette dernière reconnait toutefois que certaines prévisions sur les ventes de certains produits ont n’ont pas été réalisées.

Cependant, le chiffre d’affaires global de la Sogara a connu une hausse de 9%, pour s’établir à 206,2 milliards Fcfa à fin septembre 2017, contre 189,205 milliards à la même période en 2016. Un exploit qui résulte, selon un responsable, des résultats obtenus de l’augmentation sensible des revenus à l’export. Autrement dit, l’entreprise a écoulé davantage à l’étranger du kérosène et du résidu atmosphérique.

Rappelons enfin qu’une mission de la branche ingénierie et construction du groupe sud-coréen Samsung a rencontré en avril le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, en vue de relancer le projet de construction d’une nouvelle unité de raffinerie à Port-Gentil. Ce projet ambitionne de traiter 50 000 barils/jour soit 2,5 millions de tonnes par an (contre 21 000 barils/jour avec la Sogara actuelle). La moitié de cette production sera destinée à l’exportation tandis que la partie restante sera consommée localement. La nouvelle usine produira du GPL, gasoil, diesel, jet, fuel et pétrole raffiné.