GABON-SENEGAL : Hisser les liens à un niveau supérieur

GABON-SENEGAL
Hisser les liens à un niveau supérieur

 

Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, lors de l’entretien qu’il a eu jeudi dernier avec M. Abdoulaye Sally Sall, Conseiller spécial, envoyé spécial et porteur d’un message du président de la République sénégalaise, Macky Sall, a été félicité pour la dynamique qu’il a impulsée au Gabon en faveur de la diversification de l’économie.

L’envoyé spécial du président sénégalais a confié au Chef de l’Etat gabonais que « le modèle gabonais était un modèle de réussite, particulièrement en raison de la conjoncture défavorable actuelle à travers le monde et singulièrement sur le continent africain ».

Au cours de l’audience, M. Abdoulaye Sally Sall a par ailleurs tenu à remercier Ali Bongo Ondimba pour avoir pris part, en décembre dernier, à la cérémonie d’inauguration du nouvel aéroport international Blaise Diagne (AIBD).

La rencontre entre les deux personnalités a en outre été mise à profit pour réaliser un tour d’horizon sur la coopération bilatérale entre les deux pays. Ali Bongo Ondimba et son homologue sénégalais entendent hisser les liens entre le Gabon et le Sénégal à un niveau supérieur.

Rappelons que depuis octobre 2014, les détenteurs de passeports de service, officiels ou diplomatiques Sénégalais sont dispensés de visa pour entrer ou séjourner au Gabon et vice versa. L’accord a été signé entre le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye, et son homologue gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet, devenu par la suite Premier ministre, Chef du gouvernement.

Plus récemment, en juillet dernier, se sont déroulées à Libreville le premières Journées académiques Gabon-Sénégal, placées sous le parrainage de l’ambassade du Sénégal au Gabon et de l’ambassade du Gabon au Sénégal. Cet événement visait à renforcer la mobilité interafricaine croisée, en matière d’enseignement supérieur entre les deux pays. Selon le manager général de «GBC»-International, Maurice Pébadi Engandzas, organisateur de l’évenement, «il s’ancre sur une histoire commune qui lie le Gabon et le Sénégal, portée, entre autres, par les forts symboles d’intégration que sont Cheikh Ahmadou Bamba et le capitaine Charles N’Tchoréré».