SAMU SOCIAL GABONAIS : Une initiative qui se décentralise

SAMU SOCIAL GABONAIS
Une initiative qui se décentralise

Le Service d’aide médicale urgente (Samu) du Gabon a vu le jour suite à une convention signée le 13 juin 2017, à Paris, entre le gouvernement gabonais et le Samu social international, par l’intermédiaire de son fondateur Dr. Xavier Emmanuelli. Mais le projet ne compte pas rester à Libreville et dispose d’un plan de développement territorial.

Le 23 août 2017 a été inaugurée le Centre médico-psychologique du Samu Social gabonais. Situé dans le premier arrondissement de Libreville, aux encablures de l’Université Omar Bongo, la mise en place de cette unité de soins spécifiques vise à donner à ceux qui n’ont pas toujours les moyens, la possibilité d’être suivis et de les aider à surmonter leurs problèmes psychologiques.

L’objectif annoncé étant de lutter efficacement contre la fracture qui existe entre les couches sociales afin que chacun puisse bénéficier de l’accompagnement psychologique et pathologique dont il a besoin. Par ailleurs, le Centre médico-psychologique offre des consultations médicales, ainsi qu’un accompagnement psychologique complétement gratuit, 24 heures sur 24 aux populations.

Pour le gouvernement gabonais, la mise en service de ce centre s’inscrit dans la politique sociale implémentée par le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, en vue de l’amélioration des conditions de vie des Gabonais. Autrement dit, le projet ne concerne pas seulement la capitale du pays. Et force est de constater que les initiatives en faveur de la décentralisation du Samu Social gabonais ont connues des réelles avancées.

Au tour de Port-Gentil

Ainsi, le 14 janvier dernier, Jean-Fidèle Otandault, Ministre d’Etat en charge du Budget et membre du Comité Permanent du parti PDG pour la province de l’Ogooué-Maritime, s’est rendu à l’Antenne Provinciale du Samu Social gabonais implantée à Port-Gentil.

« Une réalisation de plus dans le cadre des efforts impulsés par le Chef de l’Etat, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, et mis en musique par l’équipe gouvernementale dirigée par le Premier Ministre, Emmanuel Issoze Ngondet », a déclaré le membre du gouvernement à la suite de cette visite qu’il a effectuée en compagnie notamment de Monsieur le Maire de la commune de Port-Gentil, Bernard Aperano.

Constat a été fait à cette occasion que l’Unité dispose déjà des véhicules indispensables à ce type d’activité et devrait très prochainement réceptionner le reste des matériels nécessaires pour être pleinement opérationnelle.

« L’extension du Samu Social à la capitale économique marque la forte volonté de l’Etat gabonais de répondre efficacement aux attentes des populations par les services sociaux de proximité et de qualité, particulièrement pour nos compatriotes les plus vulnérables », a aussi souligné Jean-Fidèle Otandault avant d’adresser ses félicitations au Dr Wenceslas Yaba, Coordonnateur Général du Samu Social gabonais et son équipe.