NOIP ET RECETTES PUBLIQUES | Le Défi Gabon

NOIP ET RECETTES PUBLIQUES

«Dans un contexte de baisse globale des recettes budgétaires de l’Etat, l’optimisation fiscale est la priorité. La fiscalité au sein de ce port doit contribuer efficacement à la compensation des recettes liées à l’exploitation des matières premières, notamment le pétrole», a indiqué Raymond Okongo, le directeur général des douanes gabonaises, lors de sa visite au New Owendo International Port (NOIP). En réponse, les responsables de Gabon Special Economic Zone (GSEZ) Port, filiale du groupe Olam Gabon, en charge de la gestion du NOIP, ont reconnu qu’ils jouent un rôle de premier plan dans l’objectif d’augmenter les recettes de l’Etat.