RÉSERVES DE LA CEMAC

Après avoir frôlé les 9000 milliards de FCFA en 2012, un record jamais égalé, les avoirs extérieurs nets du système monétaire de la CEMAC (qui incluent ceux de la banque centrale, des pays et des banques) ont baissé spectaculairement, du fait notamment de la chute des cours du baril, pour ne se situer qu’à un peu plus de 1900 milliards de FCFA à la fin du mois d’octobre 2017. Une situation que devrait cependant s’améliorer grâce à la reprise progressive de l’économie avec l’appui du FMI et aussi l’annonce par le Congo (Brazzaville) d’une augmentation de sa production pétrolière à 300 000 barils par jour.