SANTE
Journées médico-chirurgicales à l’Hiaobo

Du 22 au 26 janvier, des journées médico-chirurgicales se déroulent à l’hôpital d’instructions des armées Omar Bongo Ondimba, sous la houlette de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale. Une fois de plus, le chirurgien urologue français, Eric Jacob Benizri, contribue à la réussite de ces journées.

Environ 300 patients sont attendus durant les journées médico-chirurgicales  qui se déroulent durant quatre jours, du 22 au 26 janvier, à l’hôpital d’instructions des armées Omar Bongo Ondimba (Hiaobo).

« Il s’agit de traiter les patients atteints de toutes les pathologies classiques prostatiques, rénales, cancers, calculs, pathologies tumorales, infectieuses et les pathologies malformatives », a expliqué le Docteur Eric Jacob Benizri. Ce chirurgien urologue du Centre d’urologie et d’andrologie de Nice, en France vient, en effet, régulièrement au Gabon pour répondre aux sollicitations de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale(Cnamgs) dans le cadre de ce genre d’initiative.

Selon la Cnamgs, cette forme de collaboration doit « permettre d’offrir des soins aux populations issues des couches défavorisées, limiter les évacuations sanitaires à l’étranger et permettre le transfert des compétences ».

Ainsi, des urologues Gabonais participent également aux journées médico-chirurgicales qui se déroulent en étroite collaboration avec le service de santé militaire du pays. Dès la première journée, des patients ont déjà afflué vers l’hôpital d’instructions des armées Omar Bongo Ondimba pour se faire soigner. Dans certains cas, une opération chirurgicale est incontournable. Certains patients viennent souvent de localités éloignées du pays.

Les journées médico-chirurgicales constituent pour la Cnamgs un moyen de soutenir une frange de la population qui n’a pas nécessairement les moyens de ce genre d’intervention médicale.