SAMBO BOURIMA DE L’OMS
Reçu par le Président Ali Bongo Ondimba

Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, a reçu en audience le représentant résident de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), M. Sambo Boureima. Occasion de dresser le bilan de ses quatre années au Gabon, le représentant de l’OMS a remercié le chef de l’Etat pour le soutien de notre pays aux activités multiformes de cette organisation.

Le représentant résident de l’OMS a annoncé au chef de l’Etat la tenue courant 2018 de la 3e Conférence sur la santé et l’environnement conjointement organisée par le l’Etat gabonais et l’Organisation mondiale de la santé. L’adoption par les deux parties et la mise en œuvre du plan national de développement sanitaire pour les années 2017-2021 a également été au cœur des échanges entre le chef de l’Etat et M. Boureima.

Ce plan consiste à lutter contre les maladies, promouvoir la santé mère enfant et la couverture sanitaire universelle, lutter contre les maladies transmissibles et non transmissibles et renforcer le système de santé.

M. Sambo Boureima a également félicité le Gabon pour l’éradication de la poliomyélite et a encouragé les plus hautes autorités à poursuivre les efforts déjà consentis pour conserver ce statut.

Pour atteindre ce niveau de satisfaction, le Gabon s’est imposé une grande discipline. Il a accru la surveillance, les campagnes de vaccination et maintenu la vaccination de routine. Résultat : le dernier cas de polio notifié dans le pays remonte à 2011. Le Gabon mérite des félicitations, mais il ne doit pas dormir sur ses lauriers, a averti le représentant de l’OMS, le docteur Boureima Hama Sambo.

Lors de l’annonce de cette nouvelle l’OMS a souligné qu’en matière de santé publique, « c’est quelque chose d’extrêmement louable », avant d’ajouter que la poliomyélite est une maladie très contagieuse provoquée par le poliovirus qui envahit le système nerveux et peut entraîner en quelques heures des paralysies irréversibles.