POSTE FINANCE SA
Sa mission dévoilée

Nouvellement mis sur pied, l’établissement de micro-finance de deuxième catégorie, doté d’un capital de 1.500.000.000 francs CFA, contrôlé par la POSTE SA est appelé à contribuer activement à la politique d’inclusion financière du Gabon et aussi à servir de levier pour « contenir les tensions sociales ».

La première réunion du conseil d’administration de la Poste Fiance SA s’est tenue mercredi 17 janvier 2018 à Libreville sous la présidence de son président directeur général, Michael Adandé. Ce dernier a dévoilé à cette occasion les missions dévolues à cette nouvelle structure qu’il a également qualifiée d’ « instrument au service de l’aménagement du territoire par sa présence sur toute l’étendue du territoire national et notamment dans les zones où il n’existe aucune offre de services financiers de base ».

A l’instar des établissements opérant sur ce créneau, la Poste Finance SA aura ainsi à accompagner financièrement et matériellement les populations à revenus modestes ou irréguliers, particulièrement les artisans et les petits commerçants, dans l’organisation de leurs activités. Mais seront également organisés des ateliers de formation.

« Le démarrage effectif des activités de la Poste Finance SA et sa réussite, dans ses missions, constituent une base pour promouvoir le développement communautaire et ainsi favoriser l’intégration des populations les plus défavorisées aux différents programmes économiques mis en place par les pouvoirs publics », a laissé entendre Michael Adandé.

 

On sait par ailleurs que mandat a été donné au nouveau président du conseil d’administration de tout mettre en œuvre pour rendre effective, dans les tous prochains jours, la prise de fonction des nouveaux responsables de l’établissement , et d’engager, sans délais, les démarches nécessaire auprès des autorités de la commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC), pour l’obtention d’un agrément.