REVITALISATION DU PDG : Les actions à court terme

REVITALISATION DU PDG
Les actions à court terme

 

Les réunions tenues dernièrement et animées par le secrétaire général de cette formation politique, Éric Dodo Bounguendza, a planché  entre autres sur les actions à mener dans les prochains jours pour améliorer l’organisation du parti et traduire en actes les résolutions prises pour sa revitalisation.

C’est le porte-parole du Parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir, Dr. Stéphane Iloko Boussengui, qui a fait le résumé, jeudi, des conférences consultatives. C’est dans ce cadre qu’il a indiqué que très prochainement, les responsables travailleront à la conception et la mise à disposition d’un livret d’information sur la place du militant dans les structures de base, la relance de l’établissement des cartes des militants au niveau national, l’organisation des séminaires de formation pour les nouveaux responsables des structures de base.

Toujours au niveau des actions à court terme, le PDG va aussi revoir le style de travail au sein du secrétariat exécutif, la publication des listes des membres du comité central, l’actualisation des statuts, règlement intérieur, charte des valeurs, la définition et l’organisation du cadre législatif et réglementaire pour les élections internes au parti à savoir les élections des secrétaires fédéraux, de sections, de comités et la désignation des candidats du parti aux prochaines élections législatives.

A ces actions s’ajoutent également l’élaboration du fichier du militant, l’élaboration des propositions de nomination des secrétaires provinciaux, communaux et départementaux, la préparation du cinquantenaire du PDG à Libreville et en province, l’élaboration d’un fichier des cadres du parti, le lancement des séances d’études dans les fédérations ainsi que l’organisation du premier bureau politique.

Parallèlement à tout cela, l’enrichissement des réflexions du secrétariat exécutif, l’appropriation des concepts « régénération » et « revitalisation » selon la vision du président de ce parti, Ali Bongo Ondimba, vont se poursuivre.