OPRAG : Partenariat avec des investisseurs émiratis

OPRAG
Partenariat avec des investisseurs émiratis

 

Un mémorandum d’entente a été signé entre l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag) et des investisseurs émiratis qui s’intéressent aux activités portuaires au Gabon. La signature a été effectuée sous les bons offices de l’Agence nationale de la promotion des investissements (ANPI).

C’est en présence de la Directrice générale de l’Agence nationale de la promotion des investissements (ANPI), Nina Alida Abouna, que le mémorandum a été signé. Des investisseurs des Emirats Arabes Unis, représentants le prince Falah bin Zayed Al Nahyan, sont actuellement au Gabon pour la formalisation d’un partenariat d’investissement avec l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag).

Le mémorandum de partenariat d’investissement entre les deux parties a été signé, d’une part, par Directeur général de l’Oprag, Saïd Abeloko, et, d’autre part, par Ahmed Ali Al Nuaimi, le chef de cabinet du prince émirati. «Il faut retenir que la signature à l’ANPI est devenue la nouvelle norme», a expliqué Saïd Abeloko, à cet effet.

Une visite des installations du New international Owendo port (NIOP) figurait déjà à l’agenda de la délégation d’investisseurs émiratis. La délégation a noté que le nouveau port ne compte pour le moment aucun investisseur des pays du Golfe et du Moyen Orient. «Ils sont beaucoup plus intéressés par l’exploitation et l’entretien des navires. Ils promettent d’investir sur les installations de nouveaux ports», a affirmé le Directeur général de l’Oprag à l’issue de la visite.

Outre les investissements projetés sur le port d’Owendo et celui de Port-Gentil, les investisseurs émiratis seraient également déjà intéressés par le projet de port en eau profonde de Mayumba et le quai de Mengali.

Des investissements dans d’autres secteurs d’activité ne sont pas exclus, à terme. Des études de faisabilité seront menées incessamment au sujet des projets d’investissements émiratis.