ADMINISTRATION DOUANIÈRE
Appelée à se professionnaliser

 

La célébration de la journée internationale de la Douane sous le thème « un environnement commercial sûr au service du développement économique », a été une occasion, ce vendredi, pour les autorités d’inciter les douaniers gabonais à monter en performance, dans le cadre de la politique de l’Etat visant à hausser sensiblement le niveau des recettes hors pétrole.

Instituée par le l’Organisation mondiale de la Douane (OMD), la journée mondiale de la Douane est célébrée chaque année. Pour cette édition, 38 médailles d’honneur ont été remises et deux ateliers axés notamment sur « Ethique et lutte contre la corruption, gage d’un environnement propice » et « la Douane du 21ème siècle et les outils et les instruments de l’OMD au service d’un environnement juste et durable » ont été organisés.

Le secrétaire général du ministère de l’Economie, Jeannot Kalima, parlant au nom du gouvernement, a lors de cette journée de célébration insisté sur le fait que l’Exécutif gabonais, dans le contexte actuel de baisse des recettes pétrolières, veut « promouvoir le commerce en vue de susciter la croissance et le développement ».  Il en appelle ainsi au professionnalisme des douaniers afin que « l’administration puisse pleinement satisfaire, les populations, les opérateurs économiques, et les plus hautes autorités de la République ».

Ce haut cadre du secteur public a en outre indiqué que l’administration douanière ne doit pas être un organe où l’on vient juste « pour obtenir un emploi », mais doit être  une structure « où règne la discipline, la rigueur, la fermeté, l’engagement, l’intégrité, l’ardeur au travail, et la détermination dans l’action ». Avant d’ajouter que la maîtrise des effectifs et une meilleure gestion des personnels d’administration des douanes doivent être une priorité pour les dirigeants afin de mieux atteindre, par un meilleur rendement de chaque agent, les objectifs escomptés.