WOODSIDE PETROLEUM
Projet de forage au large du Gabon

 

Dans une annonce rapportée par l’agence Ecofin, le pétrolier australien Woodside Petroleum a indiqué vouloir forer, avant la fin de cette année, deux puits de pétrole au large du Gabon, notamment sur deux blocs différents (F14 et E13). Sur le bloc F14, il s’agira du puits Likuale qui cible un prospect pétrolier à fort impact. Le second puits est Ivela-1 qui est logé sur un prospect du pré-sel avec également un fort potentiel, selon les indications de la société.

Et l’agence de rappeler qu’il y a quelques jours, Woodside et l’Américain Noble Energy ont obtenu des participations de 40% et de 60% respectivement dans le bloc F15, au large. Cela, au terme des résultats du dernier cycle de licences lancé par le gouvernement. Le contrat de partage de production signé sur le périmètre, engage les deux parties à effectuer des études sismiques pendant quatre ans, avant d’envisager l’exécution d’un programme de forages.

A savoir que Woodside Petroleum est une compagnie pétrolière basée en Australie. Sa production en pétrole et en gaz totalise plus de 60 millions de barils  par an, en additionnant le gaz avec le pétrole sous forme d’une équivalence énergétique. L’Australie reste la principale zone d’activité de Woodside, qui détient cependant des licences d’exploitation et/ou de production dans une dizaine d’autres pays.

L’année dernière, la compagnie a élargi sa zone d’exploration en Afrique avec l’acquisition de participations au large des côtes du Sénégal et de la Guinée-Bissau. Elle a en effet arraché 65% de participations au britannique Impact Oil and Gas sur le PSC relatif à la licence AGC Profond. Le montant de la transaction n’a, jusque-là pas encore été dévoilé.

La licence AGC Profond couvre une superficie de 6700 km2 et se situe dans la zone maritime commune établie en 1993 entre le Sénégal et la Guinée Bissau à une profondeur d’eau qui varie entre 1 000 et 3 000 mètres.