CASIMIR OYE MBA : Ne pas rééditer l’erreur du boycott aux législatives

CASIMIR OYE MBA
Ne pas rééditer l’erreur du boycott aux législatives

 

L’ancien Premier ministre et opposant, Casimir Oye Mba, fait partie de ceux qui estiment que ne pas participer aux prochaines élections législatives constitue une erreur politique pour l’opposition.

« J’ai fait partie de la caravane de l’opposition pour dire aux gens qu’il ne faut pas voter. J’ai commis une erreur en 2011 de ne pas participer aux élections législatives. Il vaut mieux ne pas rééditer cette erreur », a affirmé l’ancien Premier ministre, Casimir Oye Mba, au cours d’une interview sur la chaîne Gabon 1ère.

Tout en reconnaissant qu’il y a « une certaine fracture et un schisme » au sein de la société gabonaise, Casimir Oye Mba est persuadé que la participation de l’opposition aux prochaines élections législatives peut constituer une nouvelle opportunité d’unité.  « Nous devons essayer de reconstituer, au sein de l’opposition, cette dynamique unitaire pour les élections législatives », a-t-il affirmé.

Tout en reconnaissant que c’est Ali Bongo Ondimba qui « représente le Gabon aujourd’hui », parce que « c’est lui le président de la République», l’ancien Chef du gouvernement est convaincu que la participation aux élections est plus que logique. « Le pouvoir législatif fait partie des trois pôles du pouvoir… Je pense qu’il vaut que nous participions aux élections pour participer à la mise en place de ce pôle du pouvoir », explique-t-il.

Casimir Oye Mba fait partie également de ceux qui sont persuadés que les Gabonais doivent se parler entre eux. Même s’il estime que l’atmosphère « délétère » actuelle « est la faute de toute la société gabonaise », l’opposant est persuadé qu’ « il faut trouver un remède en parlant entre nous ».