CENTRE GABONAIS DES ELECTIONS : Le processus sur la bonne voie

CENTRE GABONAIS DES ELECTIONS
Le processus sur la bonne voie

 

La mise en place du Centre gabonais des élections est attendue incessamment. Avant la tenue des prochaines élections législatives, cette nouvelle structure devra être fonctionnelle, conformément aux attentes des participants au Dialogue politique d’Angondjé en 2017.

L’objectif de la création du Centre gabonais des élections (CGE) est de favoriser des élections apaisées au Gabon. La mise en place du CGE résultera de la transformation de la Commission nationale électorale autonome et permanente (CENAP) conformément aux souhaits des participants au Dialogue politique d’Angondjé aux mois d’avril et de mai de l’année dernière.

Depuis le début de l’année, une équipe restreinte se penche sur le sujet. La mise en place du CGE fait déjà partie du plan d’action du gouvernement en vue de la tenue prochaine des élections législatives dans le pays.

A quelques mois de ces élections, la classe politique s’attend à la mise en place rapide du Centre gabonais des élections. Lequel est censé disposer d’une marge de manœuvre plus intéressante pour la tenue d’élections libres et transparentes. Le CGE, toujours conformément aux actes du Dialogue politique, disposera, en effet, d’un bureau qui comptera à la fois des membres de l’opposition et des acteurs politiques issus de la majorité.

Le bureau sera composé de 2 vice-présidents issus de la majorité et de l’opposition, de 2 rapporteurs issus de la majorité et de l’opposition et de 2 questeurs également issus de la majorité et de l’opposition. Le président du CGE, quant à lui, devrait être élu sur la base d’une liste établie après appel à candidature.

Le processus de mise en place du CGE est sur la bonne voie actuellement. Après la définition du nouveau découpage électoral au Gabon en vue des prochaines législatives, il s’agit d’une autre étape essentielle avant la consultation électorale.