TICAD 2019
Le Gabon officiellement invité

Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, a reçu ce 7 février en audience le représentant du gouvernement japonais, M. Yoshifumi Okamura. Ce dernier est venu solliciter le soutien du Gabon à la candidature du Japon pour l’organisation de cet événement culturel, pour l’Exposition universelle 2025 d’Osaka. Il a également invité officiellement le chef de l’Etat à prendre part à la 7ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 7) qui aura lieu à Yokohama en 2019.

Au cours de l’entretien, le chef de l’Etat a souligné les axes de renforcement de la coopération bilatérale entre le Gabon et le Japon, notamment la promotion des investissements japonais au Gabon pour soutenir à la fois la diversification et la relance de l’économie mais aussi le développement durable.

A noter que le Japon est aussi  très actif au Gabon dans le domaine de la coopération au profit de l’éducation. Pour preuve, le financement par ce pays du Projet d’Agrandissement et d’Equipement de l’Ecole Publique de Damas 1, à Libreville, pour un montant de 70.044 € soit environ 46 millions de francs CFA dans le cadre du programme de coopération bilatérale dénommé les «Dons aux micro-projets locaux contribuant à la sécurité humaine ». L’école publique de Nzeng-Ayong III a aussi bénéficié d’un appui du même type d’une valeur de 81 550 euros, soit plus de 53 millions de francs CFA.

Enfin, pour revenir à la TICAD, ce rendez-vous a été initié par le Japon en 1993, juste après la fin de la guerre froide. Cette année, la conférence se réunit pour la cinquième fois depuis 1993, marquant ainsi le vingtième anniversaire du processus de la TICAD. En 2013, la TICAD V accueille pour la première fois l’Union africaine en qualité de co-organisatrice de l’événement.