POSTE SA
Protocole de conciliation signé

 

En présence de ses collègues Carmen Ndaot, Ministre du Travail et Chantal Akouosso, Ministre Déléguée à la Communication, l’Economie numérique et la Culture, le Ministre d’Etat en charge de la Communication, Alain-Claude Bilie-By-Nze a présidé la séance de signature du protocole de conciliation entre la Direction Générale de la Poste SA et le Syndicat des postiers.

C’était donc l’occasion pour le membre de gouvernement et de ses collègues, de saluer l’esprit patriotique qui a animé les deux parties en conflit tout au long des travaux, sous la médiation commise à cet effet des représentants des ministères du Travail, de l’Economie Numérique, de la Fonction Publique et de l’Economie.

« L’aboutissement heureux de ce processus démontre, s’il en était encore besoin, la place de choix du dialogue dans les usages démocratiques et sociaux de notre pays », a indiqué la ministre à l’issue de cette séance.

Pour rappel, lors d’un précédent round de dialogue avec les partenaires sociaux, Alain-Claude Bilie-By-Nze a demandé qu’un calendrier de rencontres soit adopté pour compter du lundi 05 février prochain. Pour la sérénité des débats à venir, il a également sollicité la suspension du mouvement de grève qu’observent les agents depuis un peu plus de deux mois.

A savoir en outre que durant plusieurs jours, les postiers ont engagé un mouvement d’humeur en accusant notamment les hauts responsables de cet organe contrôlé par l’Etat« de manquer de sens de management ».

«Ce que nous voulons en tant que postiers c’est le paiement régulier de nos salaires, c’est le versement de la bonification spéciale sectorielle, nous revendiquons également une transparence dans le cadre de la gestion du compte de la Poste domicilié à BICIG et le solde à la banque postale française», a confié  un meneur du mouvement à un média local.