RÉSEAU SANITAIRE : Les efforts d’extension se poursuivent

RÉSEAU SANITAIRE
Les efforts d’extension se poursuivent

Lors de l’accession à la magistrature suprême d’Ali Bongo Ondimba, en 2009, le Gabon disposait d’un réseau sanitaire caractérisé par la faiblesse de son équipement et une insuffisance criante en matière d’intégration entre les différents échelons de l’accès aux soins. Décision a ainsi été prise que l’amélioration des services de santé pour le plus grand nombre constituera une priorité de l’action publique dictée par le Plan Stratégique Gabon Emergent.

Après des efforts réalisés pour l’amélioration de l’accès aux soins lors du précédent mandat, qui a permis la construction de plusieurs nouveaux hôpitaux à Libreville, le programme de renforcement des infrastructures sanitaires se poursuit. La nouvelle phase du programme se concentre sur la construction d’une vingtaine de centres de santé de proximité dans les localités telles que Lambaréné, Ngono, Ekobé, Tchibanga, Bagoula, Oyem, Makokou et dans plusieurs quartiers de Port-Gentil et Libreville.

Le financement de ce programme a été sécurisé par un accord signé en mars 2016 avec l’Agence Française de Développement, s’élevant à 33 milliards de FCFA. Une réunion de travail a d’ailleurs eu lieu il y a quelques jours afin d’examiner les points devant être réglés pour revitaliser le partenariat avec la France, via l’AFD, dans le domaine de la santé.

A noter que les annonces faites par le Président au soir du 31 décembre 2017 ont concerné pour une bonne partie les mesures visant également à développer le réseau sanitaire du Gabon. Le Président a annoncé, entre autres, la mise en place d’un réseau de cliniques mobiles dans chaque province du Gabon afin de permettre une meilleure couverture sanitaire à l’échelle du pays et l’accès aux soins de base pour les plus démunis.  Concrètement, il s’agit d’un réseau qui sera composé d’un parc de bus médicalisés, de type 4X4, disposant de l’équipement nécessaire pour réaliser des soins d’urgence et de base : espace de consultation, table d’examen gynécologique, mini-laboratoire ou encore matériel ophtalmologique.