COOPÉRATION DOUANIÈRE
Le Gabon se rapproche du Japon

 

A l’initiative des douanes japonaises, le directeur général des douanes gabonaises, Raymond Okongo a pris part, ce mercredi au Japon, au dialogue politique de haut niveau entre les directeurs de douanes des onze pays francophones, en vue d’un renforcement de la coopération, a indiqué l’Agence de Presse Gabonaise.

La rencontre en terre nippone a été marquée, entre autres, selon toujours l’AGP, par la remise par le directeur général des douanes du Gabon, Raymond Okongo, à son homologue du Japon, Mikio Kajikawa, un projet d’accord de coopération et d’assistance entre les Administrations à savoir les douanes gabonaises et japonaises.

Le haut fonctionnaire gabonais a en outre profité de l’occasion pour présenter le comité de facilitation « conduisant vers la certification des opérateurs économiques agréés devant aboutir à moins de procédures et plus de croissance et de recettes douanières ».

Rappel a aussi été fait sur l’objectif de cette rencontre qui est de favoriser l’échange entre pays francophones membres de l’organisation mondiale des douanes (OMD) sur les questions de facilitation et de modernisation des administrations à travers l’AFE et le projet de MERCATOR.

Un accord de coopération technique entre le gouvernement du Japon et celui du Gabon est déjà en place. Dans celui-ci, le gouvernement du Japon et le gouvernement de la République Gabonaise, manifestent leurs désirs de renforcer davantage les relations d’amitié existant entre les deux pays à travers la promotion de la coopération technique, « tout en considérant les bénéfices mutuels pouvant être tirés de l’encouragement du développement économique et social de leurs pays respectifs ».