DÉMOCRATIE NOUVELLE Objectif : un groupe parlementaire à l’Assemblée Nationale

DÉMOCRATIE NOUVELLE
Objectif : un groupe parlementaire à l’Assemblée Nationale

 

Les membres du parti d’opposition Démocratie Nouvelle se sont fixé comme objectif, à l’issue de leur congrès national, la mise en place d’un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale après les prochaines élections législatives.

Les opposants dits « républicains » au sein de Démocratie Nouvelle ont tenu leur congrès à la fin de la semaine dernière. Le congrès a été clôturé le soir du samedi 17 février, avec l’adoption d’un certain nombre de résolutions, et l’adoption d’un nouveau statut et d’un nouveau règlement intérieur.

La participation du parti aux prochaines élections législatives est acquise, et le parti de René Ndemezo’o Obiang se fixe comme objectif la création d’un groupe parlementaire au niveau de l’Assemblée nationale.

Démocratie Nouvelle a également réaffirmé, durant le congrès, son opposition à toute forme de lutte armée en politique. « La lutte armée n’a jamais réglé aucun conflit », note le parti dans sa résolution, appelant « les pays du Nord » au ressaisissement et à plus de retenue dans les relations internationales. Le parti a aussi fermement condamné, à cet effet, les actes terroristes perpétrés au nom d’une religion ou pour des motifs politiques.

Le congrès de ce parti de l’opposition lui a permis dans le même temps de se réorganiser. Un nouvel organigramme a été ainsi adopté et parle de la mise en place des Secrétaires nationaux. René Ndemezo’o Obiang devient à l’issue de ce congrès, le Premier Secrétaire du parti. Annie Léa Meye est désignée Secrétaire national chargé de l’Implantation, de la Propagande et de la Mobilisation, tandis qu’Hubert Minang Fils est nommé Secrétaire national chargé des Elections.  Les nominations au sein du parti doivent désormais se conformer au nouvel organigramme et au nouveau statut ainsi qu’au nouveau règlement intérieur du parti.